AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 La construction de l’europe et les grandes forces politiques. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
gazouelle



Féminin
Age : 32
Date d'inscription :
26/09/2007
Nombre de messages : 1135
Localisation : 95
Spécialité Capésienne : géographie
Loisirs :


MessageSujet: La construction de l’europe et les grandes forces politiques.   Mar 10 Fév 2009 - 17:55

Hello!
J'ai traité ce sujet que j'ai trouvé particulièrement dur!
J'ai fait un plan, j'en suis pas spécialement contente, qu'en pensez-vous? comment l'améliorer?


Forces politiques: en tant que sensibilités politiques, les partis étant trop propres à chaque pays. On parle de socialiste, démocrates-chrétiens, communistes etc...
Pbtique: En quoi les forces politiques ont institué un débat sur l'Europe? En quoi leurs différentes visions de l'Europe font qu'elles ont des difficultés à trouver un consensus permettant une Europe politique (se limitant donc en grande partie au volet économique).

I) « Une Europe en débat mais peu de réalisations concrètes »
Entre-2G et 2GM, Il n’y a pas de réels débats visant à la construction concrète de l’Europe.
- visions fédérales, des élites, pas vraiment politisées
- les sensibilités pol qui émergent dans la G: socialistes et Démocrates Chrétiens
- vision nazie: idée propre de l'europe

II) « une construction politique bloquée par des débats entre Grandes forces politiques, laissant place à une Europe économique ».
après 45 => 1970's Un débat entre les grandes forces politiques bloque la construction politique, et laisse une Europe économique se mettre en place.
- Il y a dans chaque force politique l'apparition de l'idée de la nécessité de construire une Europe (mais divergences sur la forme). De Gaulle est pour une Europe, mais à sa façon.
-De Gaulle et l'Europe économique opposés à des hommes comme Schuman ou Spinelli (cas particulier de Monnet)
- les rapports tendus que ça induit entre des forces de même sensiblilité politique comme Angl et Fr (droites), mais aussi entre différentes sensibilités (travaillistes, conservateurs).


III) « europe politique et politisation de l'europe ».
1970's => 92 L'Europe économique étant établie, des accords politiques entre les forces des différents pays sont nécessaire pour ouvrir la voie à une Europe plus politique.
- Les forces politiques ont la volonté d'inclure les peuples dans le débat = élections parlement, nouveaux partis européens.
- un apaisement des relations entre forces politiques/pays, une ouverture sur le dialogue = Mitterrand/Kohl + Fontainebleau pour montrer que des accords économiques sont nécessaires pour accéder au dialogue politique (avec l'accroissement des ressources de la communauté éco) + passeport européen.
- Maastricht comme étape majeure dans la construction d'une Europe politique + Monnaie.


C/C: Les grandes forces politiques ont des points de vue divers selon leurs sensibilités, mais aussi en fonction des pays, de leur intérêt. La construction politique n'a pu avoir lieu qu'à partir du moment où la réflexion sur l'Europe a pu s'effectuer avec la population et avec un dialogue entre les acteurs politiques.
L'Europe, limitée tout d'abord a un volet économique, s'est développée à partir des années 1970 grâce à des accords entre les forces politiques qui ont suspendus les débats. Mais la concrétisation de l'Europe reste un sujet sensible, car les sensibilités politiques et les intérêts nationaux sont toujours présents.


Je n'aime pas la contempo... vraiment pas...
No No No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doudou38
Responsable Infos Académie
Responsable Infos Académie


Féminin
Age : 31
Date d'inscription :
23/02/2008
Nombre de messages : 982
Localisation : Grenoble
Spécialité Capésienne : Historienne
Loisirs :


MessageSujet: Re: La construction de l’europe et les grandes forces politiques.   Mer 11 Fév 2009 - 0:15

Je trouve que ça tient vraiment la route. Par contre la 1ère partie je n'aurais pas dit qu'il n'y a pas de réalisations concrêtes, car les grandes forces politiques permettent la mise en oeuvre d'une europe pacifiée, ce qui est non négligeable pour la construction de l'Europe: esprit de Locarno est à son apogée vers 1927-28 (même si l'échec est visible dés les A. 30). Le rapprochement Briand/Stresemman est permis par les cartels de gauche en France et par l'union SPD/Zentrum en Allemagne (enfin je crois...)... Puis les grandes familles politiques restent attachées aux pensées des européistes notamment Mayrish; grâce à lui l'EIA est crée, ce qui rejoint ce que tu disais comme quoi la réalisation politique de l'Europe passe par l'économie (idée que l'on voit émerger dans le mémorandum Briand).
Enfin voilà, c'est quelques éléments en vrac...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La construction de l’europe et les grandes forces politiques. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAPES histoire géographie 2009-2010 :: 

Archives des séries

 :: 

Archives session 2009

 :: 

Contemporaine (Penser et construire l'Europe)

 :: 

Questions Contemporaine (Penser et construire l'Europe)

-
Google

|
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit