AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 La vocation de prof' est-elle partie ? Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Foulquart



Masculin
Age : 35
Date d'inscription :
09/10/2007
Nombre de messages : 911
Localisation : Epernay
Spécialité Capésienne : Euh... prof...
Loisirs : Chant, danse, théâtre


MessageSujet: La vocation de prof' est-elle partie ?   Ven 15 Jan 2010 - 20:06

Dans la série provocateur, je me présente.

En fait, je souhaitais faire le contrepoint d'un autre topic, pour savoir ce que les certifiés ont ressenti face à la réalité et à la nécessaire "chute" qui lui est consécutive.

Évidemment, les certifiés ne traînent plus ici, ils sont venus l'année du concours et sont repartis ; mais sait-on jamais ? Ca lance aussi le défi de faire le topic le plus chargé possible dans des conditions défavorables !

En ce qui me concerne, la vocation est toujours là, plus que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arverne




Age :
Date d'inscription :
07/04/2009
Nombre de messages : 51
Localisation :
Spécialité Capésienne :
Loisirs :


MessageSujet: Re: La vocation de prof' est-elle partie ?   Sam 16 Jan 2010 - 8:52

Je suis devenue prof non pas par vocation mais un peu par hasard, je ne voyais pas quoi faire d'autre après mes études d'histoire. J'aurais aimé travaillé dans le secteur patrimonial mais l'accès me paraissait bien plus difficile que celui de l'Education nationale.
Si mes 1ères années d'enseignement ont été un peu difficile (dans le sens d'un questionnement sur mon avenir), je suis désormais parfaitement heureuse dans mon travail et je ne changerais de métier pour rien au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulquart



Masculin
Age : 35
Date d'inscription :
09/10/2007
Nombre de messages : 911
Localisation : Epernay
Spécialité Capésienne : Euh... prof...
Loisirs : Chant, danse, théâtre


MessageSujet: Re: La vocation de prof' est-elle partie ?   Sam 16 Jan 2010 - 14:08

Merveilleux ! Sur l'évidence de l'enseignement, je suis un peu dans ton cas, et il est vrai que c'est la pratique qui nous conforte (ou pas d'ailleurs) dans le goût du métier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maryastell



Féminin
Age : 32
Date d'inscription :
15/02/2008
Nombre de messages : 69
Localisation : lille
Spécialité Capésienne : histoire
Loisirs :


MessageSujet: Re: La vocation de prof' est-elle partie ?   Dim 17 Jan 2010 - 16:59

Certifiée qui n'a pas abandonné le forum, je peux essayer de t'apporter un autre point de vue.

Avant la réalité du terrain, j'étais ce qu'on appelle une "bêcheuse": moi, le CAPES je m'en fiche, je ne veux que l'agrégation pour finir MA thèse et devenir le plus rapidement possible MCF...
Obtention du CAPES et claque à l'agreg: de toute façon, être prof dans le secondaire ne sera quun job alimentaire...

Quelques mois plus tard: j'adore ce que je fais, je kiffe à mort l'idée de transmettre ma passion à des secondes hermétiques à la base. Bref, si je n'avais pas la vocation avant d'enseigner, c'est elle qui m'a gagnée et je ne regrette rien.
Même si parfois tes élèves te gonflent et tu n'as qu'une envie les passer par la fenêtre, les bons moments compensent largement ces instants. (je te précise que je ne suis pas dans un super bahut mais plutôt en rep)

A l'inverse, j'ai des potes qui se voyaient passer leur vie dans une salle de classe et qui aujourd'hui se demandent ce qu'ils font dans l'EN...

Au final, la vocation c'est bien gentil sur le papier mais tu ne peux pas savoir si oui, ou non, tu l'auras avant d'avoir fait tes armes en classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jcvd



Masculin
Age : 32
Date d'inscription :
10/10/2008
Nombre de messages : 235
Localisation : groffliers
Spécialité Capésienne : histoire
Loisirs :


MessageSujet: Re: La vocation de prof' est-elle partie ?   Dim 17 Jan 2010 - 20:58

A lire vos réactions, on croirait que le CAPES est facile à obtenir, que c'est juste un petit concours qu'on a plus ou moins par hasard et sans plus de volonté Shocked ...
Il y a des certifiés qui ont bien galéré au CAPES avant de devenir prof sur ce forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exelmens
Modérateur
Modérateur


Masculin
Age :
Date d'inscription :
26/07/2007
Nombre de messages : 1231
Localisation : Nimes (PLC2)
Spécialité Capésienne : Histoire ancienne
Loisirs : culture populaire américaine (littéraire, graphique, musicale) ; cuisine italienne


MessageSujet: Re: La vocation de prof' est-elle partie ?   Dim 17 Jan 2010 - 21:43

Oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulquart



Masculin
Age : 35
Date d'inscription :
09/10/2007
Nombre de messages : 911
Localisation : Epernay
Spécialité Capésienne : Euh... prof...
Loisirs : Chant, danse, théâtre


MessageSujet: Re: La vocation de prof' est-elle partie ?   Dim 17 Jan 2010 - 22:39

Ouh là !

Au risque de flooder, personne n'a dit je crois que le CAPES était une promenade de santé... ce qu'elle est pourtant bel et bien !! Non, j'déconne ! boulet


Simplement, l'objet n'est pas ici le concours en lui-même mais le métier auquel il mène : l'enseignement.

Moi aussi, je visais CAPES/Agrégation/Doctorat/MCF, et la gloire, et le prestige, et la fierté de soi, et les publications, etc., etc. ; bref, tout ce dont on rêve quand on kiffe l'histoire et que, pris dans le système universitaire et ayant intériorisé le prestige de la hiérarchisation (Agrégation & co), on se dit que sa passion peut durer sans accroc... jusqu'à ce que des normaliens et vos propres limites vous ramènent à une première réalité. Et ça, on est nombreux à le vivre...

Mais la réalité ici évoquée est celle des classes ; donc, évidemment, la douloureuse du concours est évincée. Mais il reste une étape difficile, bien sûr. On l'a tous voulu, on l'a eu (en partie par hasard aussi car celui-ci joue son rôle). Beaucoup d'excellents profs sont restés sur le carreau à cause de cette opération de tri décalée du métier... on en parlera jamais assez...

Il n'en reste pas moins que pour beaucoup, moi le premier, l'enseignement est un débouché naturel, pas nécessairement une vocation. On peut avoir envie d'enseigner, car on idéalise et que l'envie est là (et heureusement dans les deux cas, car sinon, je vous raconte pas l'état d'esprit du lauréat devant le gosses !!!). Il faut pourtant avoir été devant 30 élèves pendant quelques mois pour savoir, non pas si on a la vocation, mais si on a les tripes pour tenir. Et, spécificité de ce beau mais très ardu métier, la vocation ne précède pas son exercice, elle en découle. En tout cas, c'est ainsi que je le vis personnellement.


Et quand tu demandes si certains ont galéré avant de finir prof', je réponds oui, et sur bien des plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé













MessageSujet: Re: La vocation de prof' est-elle partie ?   Aujourd'hui à 22:53

Revenir en haut Aller en bas
La vocation de prof' est-elle partie ? Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAPES histoire géographie 2009-2010 :: 

Discussions Générales

 :: 

Discussions quotidiennes

 :: 

Discussions Générales

-
Google

|
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit